Back to news

Importante réforme en matière de réglementation environnementale : L’ASSOCIATION MINIÈRE DU QUÉBEC SATISFAITE DE LA DÉCISION DU GOUVERNEMENT D’ACCORDER LE TEMPS NÉCESSAIRE À L’ANALYSE DES PROJETS DE RÈGLEMENTS DÉPOSÉS

14/02/2018

Press Releases

Québec, le 14 février 2018 – L’Association minière du Québec (AMQ) accueille avec satisfaction la décision de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, de reporter l’entrée en vigueur de plusieurs règlements importants en matière environnementale et d’autoriser une période de consultation suffisante permettant une analyse approfondie des modifications proposées.

« Cette décision de la ministre Melançon démontre que nos préoccupations ont été écoutées, entendues et comprises par la ministre. Pour effectuer une revue approfondie des mesures réglementaires proposées, et qui auront un impact majeur sur les façons de faire des sociétés minières, il nous fallait du temps pour livrer les commentaires de l’industrie minière et du temps au gouvernement pour les analyser. C’est ce que la ministre nous offre », a déclaré Josée Méthot, présidente-directrice générale de l’AMQ.

Pour l’AMQ, cette période de consultation est essentielle afin de pouvoir formuler des propositions de modifications si des mesures inscrites dans les projets de règlements déposés nécessitent des ajustements afin de s’assurer du bon fonctionnement des activités minières, tout en respectant les objectifs de la réglementation et des dispositions de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE).

« L’industrie minière ne souhaite pas être déréglementée en matière environnementale, mais bien que les règles tiennent compte de sa réalité et de ses enjeux. Cet exercice de consultation est courant et permet souvent de relever des éléments à corriger afin de rendre les textes de loi et de règlement plus efficaces pour tous. Cette ouverture de la ministre confirme son désir de faire du secteur minier et d’autres industries de véritables partenaires du développement durable du Québec », a conclu Mme Méthot.

À propos de l’Association minière du Québec

Fondée en 1936, l’Association minière du Québec (AMQ) agit à titre de porte-parole proactif des entreprises minières en production, en exploration et en transformation, des entrepreneurs miniers, des entreprises minières en développement, de même que de fournisseurs, d’institutions, d’organismes sans but lucratif et de divers partenaires du secteur minier. Fière des 45 550 emplois et des dépenses totales de près de six milliards de dollars que génère l’industrie minière au Québec, l’AMQ a pour mission de promouvoir, soutenir et développer une industrie minérale québécoise engagée, responsable et innovante.